3 commentaires

  1. […] La presse anglaise, très sensationnaliste, se régale de ce feuilleton médiatique. Il faut dire que l’émission Top Gear a une influence mondiale, et que chaque parole, acte, fait est scruté par les 5 millions de britaniques et le reste du monde qui regarde cette émission. La recette tient en un drôle de mélange des genres, mi-documentaire, mi-divertissement. Je vous l’expliquai succinctement ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *