BBC Top Gear et Jeremy Clarkson : la fin?

Gros fracas ces derniers jours. Le monde des médias auto est en émoi devant une frasque (une de plus…) du présentateur de l’émission automobile la plus suivie au monde. Jeremy Clarkson est suspendu de ses fonctions et la BBC prive ses fans de la diffusion des épisodes de la saison 22. Même le Premier Ministre britannique y est allé de son commentaire, soutenant l’émission phare de la BBC, diffusée auprès de 350 millions de téléspectateurs. Vendredi 13 mars, le présentateur s’est fendu d’une chronique dans le Sun.

Pourquoi un tel engouement autour de Top Gear?

La presse anglaise, très sensationnaliste, se régale de ce feuilleton médiatique. Il faut dire que l’émission Top Gear a une influence mondiale, et que chaque parole, acte, fait est scruté par les 5 millions de britaniques et le reste du monde qui regarde cette émission. La recette tient en un drôle de mélange des genres, mi-documentaire, mi-divertissement. Je vous l’expliquai succinctement ici.

Mais Top Gear, c’est aussi une autre face, plus sombre. Celle de son leader, Jeremy Clarkson, et de ses frasques. Régulièrement, ses dérapages verbaux envers telle ou telle culture ternissent l’image d’un show hyper populaire. Plusieurs ambassades ont déjà présenté des excuses aux responsables politiques de pays insultés par Clarkson. C’est dire si chaque épisode est attendu et scruté.

Clarkson out?

C’est ce que semble indiquer un papier publié par le principal intéressé dans les colonnes du Sun le 13 mars 2015. Il s’y compare à un dinosaure et semble vouloir passer le relais. Sur son compte Twitter, il se décrit comme « probable » présentateur de Top Gear. En interne, ça doit jazzer. Beaucoup de sous-entendus encore donc, pas de prise de parole officielle et claire, l’avenir de Top Gear est donc toujours en suspend avant la fin de l’enquête interne de la BBC. A trois jours du lancement de Top Gear France, cette affaire ne semble pas affecter la promo engagée pour le lancement du premier épisode prévu le mercredi 18 mars.

Malgré tout, les fans attendent, la pétition a réuni plus de 900 000 signatures. Autant de soutiens, plus un, celui du Premier Ministre britannique. Preuve que l’émotion autour de cet incident est forte. Quoi qu’il en soit, la BBC qui a toujours couvert son présentateur, a dit stop, momentanément?

Alors Top Gear?

Il faut reconnaître le talent du personnage, de la mise en scène, de la narration de l’émission. Certes, Top Gear ce n’est pas que Clarkson, mais Top Gear sans Clarkson, ce n’est plus Top Gear. Clairement condamnables, ses déboires verbaux ne jouent pas en sa faveur. La moquerie a toujours fait partie de son humour, et il est le premier à dézinguer ses deux compères comme il pratique l’auto-dérision. Cet humour typique, drôle souvent, dépasse l’entendement parfois. Alors oui, c’est regrettable, d’autant que les premiers épisodes de la saison 22 (hormis un énième incident diplomatique dans le roadtrip en Argentine) me font plutôt rire (des moqueries gratuites sur Peugeot, un concours d’ambulances…).

top-gear-may-hammond-clarkson

Alors, faut-il passer sous silence ces incidents pour permettre la poursuite du show? Difficile question à laquelle la BBC a déjà apporté un élément de réponse ces derniers jours… en attendant la fin de l’enquête interne. En attendant, on espère se régaler ce mercredi 18 mars avec Top Gear France.

 

Written by:

2 commentaires

  1. emma
    3/16/2015
    Répondre

    il et le plus rigolo et le plus drol de l’émission

    • 3/16/2015
      Répondre

      Oui l’émission existe grâce à lui, mais il n’en fait pas trop?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *