Un commentaire

  1. […] Au rez-de-chaussée, on y trouve… rien, enfin des pilotis, pour laisser la place aux piétons de circuler. Une entrée monumentale fait immédiatement penser à celle d’un grand hôtel. Pas con, car la Cité Radieuse abrite un hôtel. Un restaurant même. Des boutiques également. Au 3ème étage, c’est une véritable rue commerçante qui nous est proposée. Il y avait même jusqu’en 1992 une supérette. La Cité Radieuse s’apprécie aussi au troisième étage, au Ventre de l’Architecte, restaurant-bar de l’hôtel Le Corbusier. Le mobilier d’époque est charmant et parfaitement conservé, l’ambiance est très sympa, surtout sur la terrasse qui donne sur la mer. Le toit est également accessible et permet une fois de plus, de découvrir la ville vue d’en haut. C’est très agréable. On est surpris par la forme du nouveau stade Vélodrome, la place qu’il occupe au milieu d’un quartier de ville, à l’image du stade de Barcelone en pleine ville lui aussi. C’est bien mieux que ces nouveaux stades en pleine campagne. Découvrez dès à présent l’épisode 3 de notre balade à Marseille ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *