Un commentaire

  1. […] On décide de redescendre côté est. On est donc dans la pinède avant de retrouver la ville. Des panneaux touristiques ne cessent d’indiquer la place Castellane. On suit donc, comme des moutons. Là aussi, nous nous frayons des chemins au milieu de ruelles, sentes. Par hasard, on tombe sur un magasin de chocolats et produits locaux, l’Esperantine. Une petite dégustation plus tard, on reprend donc notre chemin direction la place Castellane. Des panneaux partout indiquent cette place. Ne l’ayant pas remarqué dans la préparation du voyage, nous sommes interpellés et on s’attend surtout à quelque chose de grandiose. Vous ne devinerez jamais ce qu’on y a trouvé. Rien. Enfin si, un grand rond-point, une station de métro et un arrêt de tramway. C’est sur cette découverte incroyable, fléchée dans toute la ville, que nous rentrons et préparons la journée au vert dans les calanques. Découvrez l’article sur les calanques de Marseille. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *